News
Actualités Les produits
Rapports sur des réalisations

Plans CAO

BRECOmove AT10

Encore mieux qu’avant

Gerhard Waltersbacher (gauche), constructeur chez Kasto Maschinenbau avec le conseiller clientèle Dipl.-Ing. (FH) René Preßler de l’entreprise Hilger u. Kern à Mannheim devant le nouveau transstockeur. Serré juste au-dessus du sol : La courroie dentée en polyuréthane BRECOmove AT10 pour le mécanisme de roulement central. Photo : Mulco

Gerhard Waltersbacher (gauche), constructeur chez Kasto Maschinenbau avec le conseiller clientèle Dipl.-Ing. (FH) René Preßler de l’entreprise Hilger u. Kern à Mannheim devant le nouveau transstockeur. Serré juste au-dessus du sol : La courroie dentée en polyuréthane BRECOmove AT10 pour le mécanisme de roulement central. Photo : Mulco

Les entreprises dotées d’une histoire de plus de 100 ans sont tout à fait particulières. Kasto Maschinenbau à Achern, spécialisé dans la technologie de sciage de métaux et les solutions de stockage automatisées de produits longs et de tôles, a même dépassé les 170 ans. Il est tout à fait évident que l’entreprise a toujours pu s’adapter assez rapidement et avec succès aux besoins du marché et à l’évolution technologique durant des décennies. Ce n’est donc pas étonnant si Kasto a conçu un transstockeur spécial pour un fabricant de profilés de fenêtre en aluminium. Il a toujours été clair que le nouvel appareil de commande ne pouvait avoir de commun avec les lourds transstockeurs utilisés jusqu’à maintenant pour le commerce de l’acier et l’usinage de produits semi-finis que le principe de fonctionnement.

Les transstockeurs pour produits longs disposent généralement d’un entraînement, d’un treuil de levage et d’un engin de levage pour le transport longitudinal de la marchandise stockée. Le transstockeur démarre dans l’allée de dépôt et va au compartiment sélectionné ou se met en position, extrait le matériau et l’achemine, par exemple, vers les stations de sciage correspondantes. Des entraînements à chaîne lourds ont fait leurs preuves dans le domaine de l’acier compte tenu de conditions rudes et des poids très élevés pour le treuil de levage.

Gerhard Waltersbacher, constructeur dans le domaine de systèmes de stockage et responsable produit pour transstockeur, explique concernant un projet inhabituel : « Le stockage de profilés de fenêtre regroupe le magasin de matériaux, le magasin intermédiaire pour la fabrication et le magasin final pour les commandes client. C’est pourquoi, des temps de transport très courts sont décisifs pour une fabrication productive. Nous avons besoin d’un système de conduite vraiment dynamique avec des accélérations allant jusqu’à 2 m/s² pour nos rapports. »

center 100%
0

Transstockeur pour la construction de fenêtres

Mécanisme de roulement central avec disposition Omega : Motoréducteur avec une poulie et deux poulies de renvoi. Photo : Mulco

Mécanisme de roulement central avec disposition Omega : Motoréducteur avec une poulie et deux poulies de renvoi. Photo : Mulco

Compte tenu de l’environnement très propre de l’installation et du poids relativement faible de la barre, l’équipe de construction de Gerhard Waltersbacher a conçu depuis le début l’entraînement et le treuil de levage avec des entraînements par courroie dentée. Il ajoute : « Un entraînement central avec une disposition Omega est utilisé dans le mécanisme de roulement du nouvel appareil de commande, à savoir un entraînement par courroie dentée avec deux poulies de renvoi. Pour l’entraînement linéaire, nous avons construit deux entraînements par courroie dentée qui sont couplés par un arbre intermédiaire. Nous déplaçons avec le mécanisme de roulement une masse d’environ 2 tonnes dont 450 kg de matériau avec le treuil de levage.

Hilger u. Kern Industrietechnik à Mannheim fournit les courroies dentées en polyuréthane et poulies pour les deux entraînements ; la BRECOmove AT10 de 100 mm de large pour le mécanisme de roulement et la BRECOmove AT10 de 50 mm de large pour le treuil de levage. La livraison comprend également le système de plaque de serrage BRECO®-fix avec lequel la courroie dentée en polyuréthane pour le mécanisme de roulement peut être précontrainte et fixée au sol. Un convoyeur à rouleaux entraîné est utilisé sur le treuil de levage pour le transport des profilés en partant de l’appareil de commande vers le compartiment de stockage.

center 100%
0

Diversité des produits pour un travail efficace

Système de plaques de serrage BRECO®-fix pour le serrage unilatéral de la courroie. Il est très facile de passer d’un type de courroie à un autre en changeant la plaque en plastique. Photo : Mulco

Système de plaques de serrage BRECO®-fix pour le serrage unilatéral de la courroie. Il est très facile de passer d’un type de courroie à un autre en changeant la plaque en plastique. Photo : Mulco

René Preßler, ingénieur du service extérieur de la société Hilger u. Kern, se rappelle : « Les premiers entretiens de conseil se déroulaient en se basant sur la courroie dentée en polyuréthane BRECO® AT10 ». Cette courroie dentée a été tout d’abord prise en compte pour la suite de la construction.

La variante de courroie dentée BRECO® ATL10 était également disponible. Le L correspond à « Lineartechnik » [technique linéaire]. La courroie dentée ATL10 offre une résistance 50 % plus élevée avec la même capacité de charge des dents comparée à la courroie dentée AT10. René Preßler : « La courroie dentée ATL dispose d’un support de traction plus épais, elle est donc quelque peu disposée à la flexion et aurait demandé un diamètre de disque plus grand. Une autre variante d’une largeur de courroie de 75 mm au lieu de 50 mm a été étudié. »

En définitive, on a opté au cours de la phase de projet pour la courroie dentée à haute performance à bouts libres BRECOmove AT10, ce qui augmenta la résistance à la traction de 70 % et la capacité de charge des dents de 30 %. Gerhard Waltersbacher ajoute : « Nous fûmes extrêmement heureux de cette alternative que Monsieur Preßler nous proposa. Avec la courroie dentée en polyuréthane BRECOmove, nous avons pu garder entièrement la construction sur la base du pas de la AT10 – une poulie identique, un même diamètre et une largeur similaire avec une résistance à la traction nettement plus élevée.

center 100%
0

Une courroie dentée à la rigidité élevée évite un système de mesure de déplacement coûteux

Courroies dentées en polyuréthane BRECOmove AT10 en entraînement linéaire. Photo : Mulco

Courroies dentées en polyuréthane BRECOmove AT10 en entraînement linéaire. Photo : Mulco

La rigidité de l’entraînement joue généralement un rôle important chez tous les axes de positionnement et notamment pour les axes de levage avec entraînement par courroie. Dipl.-Ing. (FH) René Preßler explique pourquoi : Le rapport des longueurs de brin en charge et vide change lors d’entraînements de positionnement avec des courroies dentées. On a un brin en charge très court ou très long en fonction de la position de l’axe. Il en résulte une extension de grandeur différente de la courroie en fonction de la position respective. »

Gerhard Waltersbacher ajoute : « Cela ne représente aucun problème avec un codeur linéaire comme système de mesure de déplacement et une commande de position que nous utilisons chez nos grosses installations avec un entraînement à chaîne. On ne dépend alors plus de l’extension du moyen de traction ni de l’allongement de chaîne dû à l’usure lors d’entraînement à chaîne. Nous voulions nous épargner ces efforts technique et économique pour cette nouvelle installation avec les charges relativement faibles et nous focaliser directement sur le moteur. Cela dit, l’agent de traction devait être suffisamment rigide et la BRECOmove AT10 a répondu précisément à cette exigence. »

René Preßler formule de cette manière : « Concernant les poids à soulever, la conception de l’entraînement par courroie dentée est un peu surdimensionnée pour le treuil de levage. La courroie dentée choisie BRECOmove offre toutefois une rigidité si élevée que l’on peut se passer complètement de la mesure du déplacement et se focaliser uniquement sur le servomoteur – c’est en somme une solution simple, économique mais tout de même précise. »

De manière générale : La capacité de charge d’une courroie dentée n’est pas limitée par sa résistance à la rupture mais par sa rigidité. La limite de capacité est alors atteinte lorsque le pas de courroie devient tellement grand dû à une extension soumise à la charge que la denture sur la rondelle à dents ne fonctionne plus parfaitement – en règle générale lors d’extensions en dessus de 0,4 %. C’est pourquoi, une attention particulière a été apportée pendant le développement de la BRECOmove sur une augmentation de la rigidité dont les avantages ont pu être utilisés de deux manières. Afin de pouvoir aussi transmettre proprement et sans usures les plus grands couples, le flanc de dent a été également optimisé au moyen de la méthode des éléments finis (il diffère chez la courroie dentée « move » du trapèze) et caché avec du stratifié.

center 100%
0
Mulco-Europe EWIV Garbsen,
03. avril 2018

Plans CAO